La consommation de fruits et légumes réduirait le risque de diabète

La consommation d’une plus grande quantité et variété de fruits et légumes pourrait réduire le risque de diabète de 21 %, d’après les données d’une nouvelle étude.                                 

La recherche, publiée dans Diabetes Care, révèle que la consommation d’une plus grande quantité de légumes et d’une plus grande variété de fruits et légumes pourrait contribuer à réduire le risque de développer des diabètes de type 2, par rapport à des personnes qui consomment des quantités inférieures.

L’équipe de chercheurs, dirigée par Andrew Cooper de l’Institut des sciences métaboliques à l’hôpital Addenbrooke’s, au Royaume-Uni, a mis en relation l’apparition du diabète et la consommation de fruits et légumes pour plus de 3 700 personnes pendant 11 ans, et elle a trouvé que les participants qui mangeaient le plus de fruits et de légumes avaient un risque inférieur de 21 % de développer un diabète de type 2 par rapport à ceux qui en mangeaient le moins.
« Ces résultats suggèrent qu’un régime alimentaire caractérisé par une plus grande quantité de légumes et une plus grande variété tant de fruits que de légumes est associé à une réduction du risque de diabète de type 2 », ont expliqué les chercheurs.                               

Il est communément accepté qu’une consommation adéquate de fruits et légumes est importante pour la santé et le bien-être, mais ces nouvelles données soutiennent le concept d’un « régime arc-en-ciel », dont l’objectif principal est d’inclure des fruits et légumes aussi divers que possible, y compris des aliments provenant d’autres régions du monde.

D’après l’organisation mondiale de la santé (OMS), le diabète affecte plus de 220 millions de personnes dans le monde et les conséquences du taux de sucré élevé dans le sang tuent 3,4 millions de personnes chaque année. L’OMS prédit que ces décès vont doubler entre 2005 et 2030.

Les coûts totaux associés avec cet état pour les seuls Etats-Unis sont estimés à 174 milliards de dollars, dont 116 milliards sont des frais directs pour les médicaments, d’après les chiffres 2005-2007 de l’Association américaine du diabète.

Des études récentes ont également lié la consommation de café et du composé marin astaxanthine à une réduction du risque de développer un diabète.

Détails de l’étude

La recherche a examiné la survenance du diabète de type 2 pendant 11 ans en lien avec la quantité et la variété de fruits et de légumes consommés et avec la combinaison de ces deux aliments, dans une étude de cohorte impliquant 3 704 participants.

Les données sont issues de l’étude prospective européenne sur le cancer et la nutrition (EPIC-Norfolk) qui a demandé aux participants de compléter un journal alimentaire prévisionnel pour sept jours.

Le rapport a affirmé que « la variété de la consommation a été induite du nombre total des différents aliments consommés sur une période d’une semaine. »

Une consommation plus importante de fruits et légumes combinés, si l’on compare la consommation la plus forte avec la plus faible, a été associée à un risque réduit de 21 % de développer un diabète de type 2, ont-ils conclu.
« Séparément, la quantité de légumes consommés, mais sans fruits, est inversement proportionnelle à la survenance du diabète de type 2 », un résultat qui fait écho à des études antérieures qui ont montré que les légumes, mais pas les fruits, peuvent réduire le risque de diabète. Globalement, nous pouvons conclure qu’augmenter notre consommation de fruits et de légumes est importante pour notre bonne santé générale, mais qu’augmenter la variété de légumes consommés est un objectif qui est à la fois réalisable et louable.

Steve Milford
Product Manager

Source : Diabetes Care
Publié en ligne avant d’être imprimé, doi : 10.2337/dc11-2388
“A Prospective Study of the Association Between Quantity and Variety of Fruit and Vegetable Intake and Incident Type 2 Diabetes” [Etude prospective de l’association entre la quantité et la variété des fruits et légumes consommés et leur incidence sur le diabète de type 2]
Auteurs : A.J. Cooper, S.J. Sharp, M.A.H. Lentjes, R.N. Luben, K.T. Khaw, et al.

 

About Maggie Pascoe

By helping enough people achieve what they want to achieve, you will achieve your goals !l My aim is to help people get what they want in life, to improve their health & life & have the same satisfaction by helping others.

Subscribe

Subscribe to our e-mail newsletter to receive updates.

No comments yet.

Leave a Reply